Menu Menu Naviguez

naviguez

vidéo

Mercredi 25 / Jeudi 26 juillet 2018

La nuit du film d'archéologie

Scrollez vers le bas

Une projection en plein air et sur écran géant de films documentaires qui vous feront pénétrer le monde de l’archéologie, de ses méthodes et de ses découvertes parfois fabuleuses.
En partenariat avec le Festival du Film d’Archéologie d’Amiens

Projections assurées par Sceni Qua Non 

 

Au programme cette année : (vous pouvez aussi télécharger le programme en PDF)

21 h 45 – Ouverture de la soirée par Laïla Ayache et  Vincent Guichard 
Présentation du programme de la soirée et du film «  Le vrai visage des Gaulois ».

 

22 h 00 –  LE VRAI VISAGE DES GAULOIS, 2018 (90 min)
Auteurs : Philippe Tourancheau, Richard Poisson et Cédric Harang
Réalisation : Philippe Tourancheau
Production : Eclectic Presse, avec la participation de France Télévisions #scienceF5

Depuis deux décennies, archéologues et historiens s'emploient à montrer que l'opposition radicale entre des Romains civilisés et des Gaulois primitifs, martelée depuis des siècles, est totalement caduque. Loin d'être habitée par des sauvages hirsutes vivant au fond des bois, la Gaule, par son foisonnement d'activités agricoles, artisanales et presque industrielles comme ses mines, est au moins l'égale des pays voisins ou plus lointains que l'histoire a longtemps qualifié de brillantes civilisations.


 

23h30 – DISCUSSION/ RENCONTRE  autour d’un thé ou d’un café

Tomasz Bochnak, archéologue, professeur à l'université de Rzeszów, Pologne associé au programme de recherche de Bibracte  
Vincent Charpentier, archéologue et journaliste, il anime l’émission Carbone 14 sur France Culture
Vincent Guichard, archéologue-directeur général de Bibracte
Philippe Tourancheau,  réalisateur  de films documentaires.

  

0h45 : LE VOYAGEUR DU NORD, 2016 (8 mn)

Réalisation : Alessandro Stevanoni
Production : Akhet srl

Un simple tas de pierres, vu à travers les yeux attentifs d'un archéologue, peut représenter une découverte d'une valeur exceptionnelle capable de réécrire l'histoire de tout un territoire. À la suite de la construction de l’hôpital d'Aoste, un prestigieux cairn funéraire de 18 m de diamètre contenant la tombe d’un guerrier celtique a été mise au jour. Une découverte unique dans le contexte des territoires du Nord-Ouest des Alpes, qui ouvre des perspectives nouvelles et inattendues sur les migrations des populations celtiques au début de l'âge du Fer.

 

1 h 00 : L’ENIGME D’ALERIA, 2017 (26 mn)

Réalisation : Guilain Depardieu et Frédéric Lossignol
Production : GEDEON Programmes, DRASSM, Ministère de la Défense. Avec la participation de Science & Vie TV et RMC Découverte

Juillet 2011. Au large de la Corse, Guido Gay, un ingénieur italien passionné d’archéologie sous-marine détecte une épave à 350 mètres de profondeur. Les premières images sous-marines révèlent la présence au fond de l’eau de dizaines d’amphores, de centaines de lampes à huile et de céramiques fines réparties sur plus de 200 mètres carrés. Le DRASSM (Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines) s’empare de l’enquête et part en mission pour prélever certains vestiges et tenter d’en savoir plus sur cette mystérieuse épave.

 

1 h 30 : DECRYPTER DES PAPYRUS ANTIQUES… CALCINES, 2016 (14 mn)

Réalisation : Quentin Domart
Production : ARTE France, EFFERVESCENCE Productions

Des rouleaux de papyrus ensevelis à Herculanum par l'éruption du Vésuve en l'an 79, puis retrouvés il y a 250 ans, étaient jusqu'ici presque indéchiffrables. Carbonisés, il était même impossible de les dérouler. Pour les déchiffrer sans les ouvrir, le papyrologue Daniel Delattre, le physicien Vito Mocella et le spécialiste de l'imagerie Emmanuel Brun ont uni leurs forces pour tenter une première : utiliser le synchrotron de Grenoble. Grâce à cet accélérateur de particules, les chercheurs tentent de retrouver minutieusement chaque caractère rédigé sur le rouleau. Le travail est à la fois considérable et complexe et donne ses premiers résultats : magique!

 

1 h 50 : LA CITE OUBLIEE DE LOROPENI, 2016 (8 mn)

Réalisation : Nicolas Baker
Production : CNRS Images

Qui a bâti cette forteresse ? À quelle époque et dans quel but ? Protégée par des murs de 6 mètres de haut, sans accès apparent, cette enceinte du sud-ouest du Burkina Faso suscite plus de questions que de réponses. Suivez l'équipe pluridisciplinaire de chercheurs qui tente de percer les secrets de ces ruines mystérieuses qui remontent au XVe siècle.

  • informations pratiques

    Tarif compris dans l'entrée du musée.

     
    Plein tarif : 7,50 €
    Tarif réduit : 5,50 €
    Gratuit pour les moins de 12 ans et les détenteurs d'un laissez-passer.