Menu Menu Naviguez

naviguez

Les gens

Pierre-Louis Faloci, architecte de Bibracte

Scrollez vers le bas

lauréat du Grand Prix national de l’architecture 2018

photo : © Milena Chessa / lemoniteur.com

 

Pierre-Louis Faloci a été proclamé vendredi 19 octobre lauréat du Grand Prix national de l’architecture 2018 par Franck Riester, ministre de la Culture. Ce prix, qui récompense un architecte ou une agence d’architecture pour l’ensemble de son œuvre, représente la plus haute distinction nationale dans ce domaine.

Le jury a reconnu l’exemplarité du parcours et de l’œuvre de Pierre-Louis Faloci, au regard des valeurs esthétiques, éthiques et constructives de ses travaux d’architecture, ainsi que son engagement au service des enjeux de société, notamment environnementaux.

L’œuvre de Pierre-Louis Faloci  a été couronnée de nombreuses récompenses. En 1996, le centre archéologique et le musée de Bibracte lui valurent l’Équerre d’argent et, s’agissant de sa première commande publique importante, constituèrent un tournant dans sa carrière.

Pierre-Louis Faloci continue d’ailleurs de collaborer régulièrement avec Bibracte. On lui doit notamment l’extension du centre archéologique en 2011 et la refonte de l’exposition permanente du musée entre 2011 et 2013.

Il est l’architecte de plusieurs autres sites mémoriels en France, comme le Centre européen du résistant déporté, près de l’entrée de l’ancien camp Natzweiler-Struthof en Alsace, les Musées d’Art et d’Histoire de Rochefort et de Bayeux, le Musée d’archéologie de Lons-le-Saunier et l’église Notre-Dame de la Sagesse à Paris.

Il livrera en outre en septembre 2019 un nouveau musée archéologique, sur le site de la ville antique de Mariana, près de Bastia.

A noter que l’architecte Paul Andreu, récemment disparu, avait lui aussi reçu le Grand prix en son temps. Paul Andreu avait également collaboré avec Bibracte pour l’élaboration d’un abri de protection de chantier innovant et livrera, à titre posthume, un nouvel abri en 2019.