Menu Menu Naviguez

naviguez

Les gens

Mercredi 7 septembre 2016

Bibracte accueille ses cousins helvètes

Scrollez vers le bas

Publié le 7 septembre 2016

Les Eduens du Morvan et les Helvètes du Plateau suisse ont une longue histoire commune, qui s’est forgée durant les événements douloureux de la guerre des Gaules : un déplacement massif des Helvètes vers l’ouest, comptant 368.000 migrants si l’on en croit le général romain, avait en effet été stoppé par Jules César à proximité de Bibracte.

Des relations bien plus paisibles ont été renouées dans les années 1980 avec l’implication de l’université de Lausanne au programme de recherche archéologique du Mont-Beuvray, la participation d’un expert suisse au conseil scientifique de Bibracte, en la personne de Gilbert Kaenel, directeur du musée cantonal d’archéologie et d’histoire de Lausanne, qui présida longtemps ce conseil, la signature d’une convention de partenariat avec le Laténium, parc et musée d’archéologie du canton de Neuchâtel…

C’est dans cette longue tradition de coopération que Bibracte et Autun ont accueilli les 1er et 2 septembre dernier l’équipe d’Aventicum, site et musée romains d'Avenches, menée par sa directrice, Marie-France Meylan-Krause, qui est aussi depuis 2013 membre du conseil scientifique de Bibracte. Cet accueil a constitué le « match retour » d’une visite de l’équipe de Bibracte au site suisse en novembre 2015.  Aventicum (aujourd’hui Avenches) fut la capitale du peuple helvète à l’époque romaine. Le hasard veut que l’équipe d’archéologues ait découvert depuis quelques mois qu’Aventicum était déjà un bourg développé au Ier siècle avant notre ère, au moment où Bibracte vivait ses grandes heures. 

Vincent Guichard

 

Photo : l’équipe d’Aventicum à Bibracte le 1er septembre 2016 

Vous aimerez aussi